InfoSoir

Clôture – Le prix littéraire international Kateb-Yacine, récompensant les meilleures œuvres littéraires et d’analyse, a été décerné, hier, à Guelma, lors de la clôture du 5e forum international sur la vie et l’œuvre de Kateb Yacine, à l’écrivain tunisien Mansour Mehenni.

infosoir1

Le jury a remis le prix littéraire, institué à l’occasion de cette édition, au Pr Mansour Mehenni de l’université de Tunis El-Manar pour son œuvre La Nuit des Mille et Une Nuits, en langue française.
Un jury international composé de cinq spécialistes des œuvres de Kateb Yacine ont départagé les trois œuvres littéraires qui ont concouru pour ce nouveau prix littéraire.
Le prix spécial Kateb Yacine a été attribué à l’écrivain Benamar Mediene pour son œuvre La littérature maghrébine d’expression française.
Les participants au 5e Forum international sur la vie et l’œuvre de Kateb Yacine ont souligné que Si Kateb écrivait en français, «c’était en réalité pour dire aux Français qu’il n’était pas Français».
D’une manière alliant la poésie et le style dramatique, les chercheuses ont revisité les œuvres de Kateb Yacine pour donner un aperçu sur les visions de l’écrivain sur la problématique de la langue française, ses engagements dans la lutte contre l’occupant et la défense de ses convictions, celles de construire une nation algérienne dont les racines et les origines sont indépendantes du colonisateur. Ils ont évoqué ce qu’avait écrit Kateb Yacine au sujet des massacres du 8 Mai 1945, à Sétif, Guelma et Kherrata, ainsi que des manifestations du 17 Octobre 1961 pour soutenir que l’écrivain interpellait la conscience française : «Peuple français, vous êtes désormais témoin de ce qui s’est passé dans la Seine à Paris.»
Les participants aux travaux de ce 5e forum international, tenu sous le thème «Kateb Yacine, la langue, l’art et la Révolution», ouvert mercredi dernier au Théâtre régional Mahmoud-Triki, ont suggéré le thème «Kateb Yacine, carrefour culturel, textuel et artistique» pour la 6e édition programmée à la mi-mars 2015.
Les présents ont également recommandé de créer le «noyau d’un conseil scientifique, composé de dix (10) membres spécialistes dans les œuvres de Kateb Yacine».
Les universitaires conviés à ce rendez-vous littéraire ont aussi suggéré d’introduire «quelques modifications» au prix littéraire Kateb-Yacine, lors de sa sixième édition, et proposé la création, dans la wilaya de Guelma, d’un centre de documentation et de recherche consacré aux œuvres de l’auteur de Nedjma. Ils ont également proposé de désigner Benamar Mediene, ami de Kateb Yacine, en tant que consultant de ce centre.
Initié par l’Association de promotion touristique et revitalisation culturelle de la wilaya de Guelma, le forum international sur Kateb Yacine a été clôturé par une soirée musicale en l’honneur des participants.